Le long des golfes clairs

Dans le cadre de notre voyage dans le Finistère, nous nous sommes rendus à la pointe du Raz. Le but était de voir et comprendre la gestion possible dans un milieu spécifique.
Pour la visite, nous avons eu l’intervention d’un garde du conservatoire du littoral, Julien Martin, rémunéré par le syndicat mixte qui est gestionnaire du site.

Le site est très fréquenté depuis le début du XXème (la fréquentation actuelle représente 850000 à 1 million de visiteur par an) ce qui a entraîné une dégradation non négligeable.

Allier gestion et tourisme s’avère être une tâche difficile car la pointe du Raz est un site classé contenant des ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique) de type I et II et des ENS (espace naturel sensible).
Ces mesures de protection ont entraîné une destruction des bâtiments situés au bout de la pointe pour en reconstruire d’autres plus en arrière.

Nicolas, Emma, Anaïs et Benjamin