LES JOURNÉES D’INTÉGRATION SUR L’EPL DE ST AUBIN DU CORMIER

20170907_140939
20170907_140921
20170907_140301
20170907_104830
20170907_104749

La première demie journée de rencontre entre les nouveaux apprenants de l’établissement (CAP, secondes, 3èmes) s’est déroulée le mercredi 6 septembre. Une partie du groupe s’est rendue au centre ville de St Aubin à la découverte de l’histoire et des différents monuments de la ville. L’autre groupe a fait le choix d’une randonnée à la découverte des richesses naturelles du site de la Vallée du Couesnon à Mézière sur Cousenon.

La deuxième journée d’intégration des nouveaux apprenants s’est déroulée le 7 septembre 2017 à la base nautique de Feins. Les apprentis et lycéens ont appris à se connaître à travers divers jeux terrestres et nautiques.

Visite CAPa au Smictom de Fougères

LogoFougères

Compte rendu de visite au SMICTOM

Mercredi 10 mai nous avons visité le centre de tri de Vitré, le Smictom. L’objectif de la visite était de nous sensibiliser au tri.

Nous avons été accueillis par une « ambassadrice » qui nous a dans un premier temps montré des vidéos sur le traitement des déchets. Nous avons regardé une séquence sur une zone d’enfouissement des déchets. L’avantage est le gain de place mais, avec la pluie, un liquide toxique, le lixiviat, doit être récupéré, et la zone est impropre à la construction et à la production agricole durant des dizaines d’années. L’autre technique est l’incinération qui a comme avantage dsmictom 1e produire de l’énergie mais aussi de nombreuses fumées toxiques.

Elle nous a montré différentes sortes de « paillettes » obtenues à partir de : bouteilles en plastique, briques de lait, …

On a appris qu’avec du plastique on pouvait faire : des oreillers, des couettes, des matelas, des stylos, d’autres bouteilles, des tuyaux en PVC, des drains, des vêtements « polaire », des sièges bébé, des ustensiles de cuisine, …

Une molécule de plastique est recyclable 5 ou 6 fois alors que le verre et le métal sont recyclables à l’infini.

Dans l’usine, la 1ère étape consiste à déchiqueter les sacs jaunes afin qu’un 1er tri soit effectué entre les corps « creux » et les corps plats.

Sur la chaîne, 8 personnes trient le plastique en fonction de sa couleur (blanc, verre, transparent) et mettent de côté les refus.

Ensuite une machine compacte en balle les différents éléments qui seront vendus à différents exploitants.

Entre 20 et 25 % d’erreurs de tri sont constatées tous les jours.smictom 2

Trier est important pour réduire les déchets, préserver la planète, cela permet aussi la création d’emplois.

Gaylor, Etienne, Nicolas, Christopher

Un compte rendu de visite des BP REA 1

caramel-carameuh

Les BPREA 1 en visite pour étudier les circuits de commercialisation

Dans le cadre de l‘étude des circuits de commercialisation, les BPREA première année ont effectué le lundi 20 mars 2017 deux visites dans des exploitations en agriculture biologique. Le but était d’étudier différentes structures et quel était le travail à faire pour la réussite d’un circuit de commercialisation.

Pour aborder ce sujet nous avons été à Vains en Normandie dans la boutique CARA-MEUH ! Nous avons été accueillis par Sylvie qui nous a présenté le projet mis en place après la crise de 2009 et la labellisation de l’exploitation en agriculture biologique.

Ils fabriquent du caramel et ne sont pas très dérangés par la concurrence. Ils envoient leurs produits partout en France auprès de grandes surfaces, foires et marchés grâce à un grand panel de goût et une transformation de qualité.

Bien installés dans leur boutique et leur laboratoire moderne, ils travaillent sereinement avec un espace d’accueil convivial. Grâce au tourisme de la baie du Mont Saint Michel le magasin est visité par des nombreux groupes.

Poursuivant notre journée nous avons été à Dahouet visiter le magasin «le  Local » dans les Côtes d’Armor à 15 minutes de Lamballe.

Julien, ancien BPREA du Cfa de Saint Aubin du Cormier, nous a expliqué son parcours et sa démarche dans le maraîchage avec 5 ha de terre, une dizaine de serres et donc son magasin Le Local. Sa réussite est plutôt bonne avec un chiffre d’affaire très concluant. Dans sa démarche il n’a pas de transformation à faire, seulement des plantations de légumes à gérer toute l’année, pour offrir de la qualité à la demande des marchés et des clients du magasin. Il vit près de son exploitation pour éviter les risques de vol et de casse, il vit au pied des cultures en attendant une modernisation du terrain.

Madelyn Robidou, apprenti 1ère année.

Visite d’une exploitation laitière développant la « méthanisation »

DSCN1303Nous avons effectué le  9 mars 2016 une visite du GAEC du champ fleury à Liffré qui a une instalation « planet biogaz ». C’est un système de méthanisation qui fonctionne avec des déchets verts et des effluents d’élevage. Cette exploitation a 175 vaches laitières. Le dévelopement de l’atelier méthanisation permet un revenu supplémentaire aux 5 associés du GAEC et assure à la commune (Liffré) la fourniture d’au moins 30 % de son gaz de ville.
Voici notre compte rendu : Compte-rendu_visite_gaec champ fleury

Mathis BOISGERAULT, pour la classe BP REA 2

Sortie découverte des continuités écologiques

saumon saute

Source : http://www.onema.fr/Evaluer-les-impacts-ecologiques

Les apprentis du BTSA GPN de Saint-Aubin-du-Cormier et la Fédération de pêche d’Ille-et-Vilaine vous invitent le vendredi 27 mars de 14h à 16h30 sur la commune d’Antrain afin de participer à une animation sur les continuités écologiques. Au programme, découverte de restaurations des continuités écologiques le long d’une petite marche nous amenant à découvrir l’intérêt de la trame bleue et d’anciens sites de moulins. Rendez-vous fixé à 14h sur le parking de la mairie d’Antrain. Venez nombreux, bottes ou chaussures étanches conseillées.

Sortie gratuite grand public organisée en partenariat avec le REEPF. Pas de réservation. Pour toute information complémentaire : tvb.gpn2015@gmail.com

Lucie, Emmanuel et Mickael.