REVUE DE PRESSE

Une découverte nocturne de la faune du Bois-d’Uzel – Saint-Aubin-du-Cormier

lundi 18 mars 2013


 rn_4078251_4_px_470_

Ci-dessus le groupe participant à la sortie nocturne, organisée par les élèves de BTS du CFA de la Lande de la Rencontre, à la recherche de tritons, salamandres. Photos prises par Élise Leroy, formatrice du CFA.

Reportage

Jeudi soir, Romain, Léo, Florian, Charles-Henri, Benjamin et Yann, élèves en alternance au CFA (Centre de formation des apprentis) de la Lande de la Rencontre, à Saint-Aubin-du-Cormier, ont organisé une découverte nocturne des animaux de la forêt.

« Nous tenions à ce que cette sortie soit ouverte à tous. Nous l’organisons dans le cadre de nos études en BTS gestion et protection de la nature (GPN). » Le but : faire découvrir la diversité de la faune de la forêt, et de nuit, à un public non initié.

Où sont les bécasses ?

Douze personnes ont répondu à l’invitation, surtout des Saint-Aubinais. Gabriel est le seul enfant présent. II accompagne son père, un chasseur passionné par les animaux. Mais pour la majorité, cette expérience est une première. « La chasse étant fermée, les animaux sont plus calmes » expliquent les organisateurs. Les directives sont données : « Nous allons former deux groupes et se diriger dans le bois privé d’Uzel, du sud vers le nord. » L’espoir est de croiser, entre autres, des bécasses. « C’est en Bretagne qu’il y en a le plus, mais avec les dernières intempéries, elles sont peut-être reparties vers les pays scandinaves. »

Les chemins très boueux sont parfois inondés ! Il n’est pas toujours aisé de marcher dans l’obscurité. Un groupe réveille accidentellement une grive musicienne.

Dans l’une des nombreuses flaques d’eau : un triton marbré femelle à la ligne dorsale orangée, un triton palmé, des larves de salamandres !

Des yeux dans l’obscurité

La clairière proche est labourée par des sabots de sangliers, des traces sont visibles sur le talus dénudé. En lisière du bois, hélas pas de bécasses !

Mais, grâce à l’éclairage d’un phare puissant, l’un des groupes surprend une dizaine de chevreuils, qui disparaissent aussi rapidement. Un peu plus loin, grosse émotion : deux yeux luisent dans l’obscurité… un renard ?

L’un des étudiants provoque le cri des chouettes par repasse (un cri enregistré) : une réponse, une autre, les hululements se multiplient, lointains et proches ! Ce sont des hulottes. Contrairement à ce que l’on peut croire, elles ne répondent pas mais marquent leur présence. Les groupes retourneront voir les tritons avant de terminer cette sympathique randonnée.

EMPLOI ANIMATEUR PATRIMOINE

Bonjour à toutes et tous, 

L’écomusée PAYSALP recherche pour son service d’accueil au public un(e) animateur-trice patrimoine (voir pièce joint : offre emploi 2012) en CAE (contrat d’aide à l’emploi). Si ce poste vous intéresse, merci de contacter Pôle-emploi afin de vérifier votre éligibilité en CAE avant d’y postuler. Ma collègue Monique Cocolomb se tient à votre disposition pour de plus amples informations au 04 50 36 89 18 / paysalp@paysalp.asso.fr 

Avec mes salutations,
`
Julie Croquet,
Ecomusée PAYSALP

Chargée du service scientifique
Ecomusée PAYSALP / Maison de la Mémoire,
800 avenue de Savoie,
74250 Viuz-en-Sallaz
04 50 35 85 18

LES CAPA DANS LA CHRONIQUE

Pour info, la totalité de l’article paru dans la Chronique Républicaine de cette semaine :

Du 19 au 25 septembre 2010, la classe d’apprentis CAP 2ème année du lycée agricole de Saint Aubin du Cormier s’est rendue à Segura dans le pays basque espagnol. Au programme de ce séjour d’études : randonnée et découverte du pastoralisme avec un berger dans le très beau massif montagneux d’Aralar, visite d’exploitation avec production porcine et production de piment d’Espelette, visite d’une fromagerie et dégustation du fromage d’Idiazabal, visite du musée Guggenheim et du musée des arènes à Bilbao, observations ornithologiques au col d’Organdibexka…

Le but de cette semaine était de concilier visites culturelles et découverte de l’agriculture en moyenne montagne. Le séjour a donné lieu à un compte rendu écrit par les apprentis eux-mêmes. Un porte-folio souvenir vient également d’être publié. Vous pourrez d’ailleurs les consulter sur le weblog du CFA.

LIBRES SAVOIRS

Le réseau Libres Savoirs, destiné à l’accompagnement des organismes de formation de la région Centre, s’est penché sur les utilisations des fonctionnalités du web  2.0 dans les formations, notamment sur l’utilisation du wiki du Centre de Ressources du CFA  par les BTS GPN AN. Vous pourrez donc retrouver l’intégralité de notre entretien sur leur site (à consulter de préférence avec Internet Explorer, l’affichage du site sous Firefox rencontrant des difficultés momentanées).